Les systèmes agraires de l’Antiquité

L’agriculture antique ne peut se comprendre sans le recours à la notion de système développée par la géographie et l’agronomie modernes. Il peut se décliner à l’échelle de la parcelle (système de cultures), de l’exploitation agricole (système de production), jusqu’au niveau de la région (système agraire). Cette approche souligne les interactions entre le milieu naturel et la sphère socio-culturelle, comme les techniques agricoles ou l’économie de production.

Les systèmes agraires de l’Antiquité seraient fondés sur l’association de la culture des céréales et l’élevage pastoral. Les terres labourables les plus fertiles, formant l’ager, voit une rotation biennale des céréales et la jachère herbeuse. Le bétail joue un rôle décisif en permettant le labour à l’araire et le transport mais aussi en assurant un transfert de fumiers vers l’ager depuis les pâturages du saltus en périphérie. La vigne, l’arboriculture, et les plantes potagères restent le domaine de l’hortus. Dans le schéma de localisation des cultures depuis le centre d’exploitation, les espaces les plus éloignés sont ceux de la silva (forêt) qui offre le bois de feu et d’œuvre.

Ce modèle élémentaire est certainement celui de la plupart des régions de l’Empire romain et les historiens n’ont pas manqué de s’interroger sur le niveau de rendement de l’agriculture antique. Les exploitations domaniales représentent des entreprises agricoles conjuguant l’autosuffisance alimentaire et le développement de cultures à caractère spéculatif.

Médias

Document interactif - Calendrier rustique de Saint-romain-en-Gal.

Calendrier rustique de Saint-romain-en-Gal.

Panneau des labours et semailles, Automne, mosaïque fin IIe siècle-début IIIe siècle.
Musée d'archéologie nationale de Saint-Germain-en-Laye n°83116 © RMN / Jean Schormans
Document interactif - Soc d'araire assymétrique

Soc d'araire assymétrique

Forêt de Compiègne (Oise).
Musée d'archéologie nationale n° 28998 © RMN / Thierry Le Mage
Document interactif - Soc d'araire.

Soc d'araire.

Côte-d'Or.
Musée d'archéologie nationale n° 1478 © RMN / Thierry Le Mage
Document interactif - Calendrier rustique de Saint-romain-en-Gal.

Calendrier rustique de Saint-romain-en-Gal.

Panneau de la cueillette des pommes, Automne, mosaïque fin IIe siècle-début IIIe siècle.
Musée d'archéologie nationale de Saint-Germain-en-Laye n°83116 © RMN / Jean Schormans
Document interactif - Garniture de bêche

Garniture de bêche

Forêt de Compiègne (Oise).
Musée d'archéologie nationale n° 29021a © RMN / Thierry Le Mage
Document interactif - Pioche-pelle.

Pioche-pelle.


Musée d'archéologie nationale n°19592 © RMN / Thierry Le Mage
Document interactif - Serpe à crochets à soie plate

Serpe à crochets à soie plate

Andrésy (Yvelines).
Musée d'archéologie nationale n°63655 © RMN / Thierry Le Mage
Document interactif - Calendrier rustique de Saint-romain-en-Gal.

Calendrier rustique de Saint-romain-en-Gal.

Panneau de la fête des moissons, Eté, mosaïque fin IIe siècle-début IIIe siècle.
Musée d'archéologie nationale de Saint-Germain-en-Laye n°83116 © RMN / Jean Schormans
Document interactif - Faux

Faux

Forêt de Compiègne (Oise).
Musée d'archéologie nationale n°29036a © RMN / Thierry Le Mage
Document interactif - Forces à tondre

Forces à tondre

Forêt de Compiègne (Oise).
Musée d'archéologie nationale n°15926 © RMN / Thierry Le Mage
Document interactif - Les systèmes agraires à jachère et culture attelée légère, avec élevage et pâturage associés

Les systèmes agraires à jachère et culture attelée légère, avec élevage et pâturage associés

D’après Marcel Mazoyer et Laurence Roudart. La « révolution agricole de l’Antiquité » d’après ces auteurs mais une exploitation de l’ecosystème cultivé aux performances encore limitées.
© Marcel Mazoyer et Laurence Roudart
Document interactif - Schéma d’organisation du système agraire labour-élevage, établi à partir de l’analyse des Agronomes latins, selon Pierre Ouzoulias.

Schéma d’organisation du système agraire labour-élevage, établi à partir de l’analyse des Agronomes latins, selon Pierre Ouzoulias.

L’existence de près de fauche et d’un stockage du foin en granges, l’utilisation du fumier tiré des étables pour enrichir les emblavures ainsi que l’emploi de la paille de moisson pour les litières montre caractère intensif de la céréaliculture romaine.
Fig_1-5-2_Syst_agraire_GSW197b.jpg

Bienvenue sur le site de Villa Villae

/1/ Vous souhaitez voir ce site en version flash, ce site nécessite donc que votre poste soit équipé du flash player 10.1 et que soit activé le javascript sur votre navigateur.

/2/ Si vous n'avez pas flash installé sur votre ordinateur, vous pouvez consulter la version accessible du site.

Installer le flash player

Pour pouvoir afficher correctement ce site, il est nécessaire de disposer du plugin Flash Player 10.1.

Ce logiciel gratuit est facilement téléchargeable sur le site Adobe.

Ce plugin Flash fonctionne sur les navigateurs suivants : Internet Explorer, Netscape, Opera, Mozilla, Safari, Chrome. Il est compatible avec Microsoft Windows, Apple MacOs, Linux, Solaris et Pocket PC.

La procédure pour télécharger ce plugin est la suivante :

1. Aller sur le site de Adobe Flash Player et cliquez sur le bouton "Télécharger Flash Player"



2. Vous devez accepter les conditions d'utilisation d'Adobe Flash Player en cliquant sur le bouton "Accepter et installer dès maintenant".




3. Si une fenêtre d'avertissement de sécurité apparaît, cliquez sur "Oui" pour accepter l'installation de Flash Player.




L'installation se fait très rapidement ; il n'est pas nécessaire de redémarrer le navigateur.

Pour toutes autres questions concernant Flash, vous pouvez consulter le site Adobe ou contacter votre revendeur informatique.