La voie Domitienne et un hameau de carrefour

La voie Domitienne court tout le long de l’arc du Golfe du Lion, du Rhône aux Pyrénées, d’Ugernum, aujourd’hui Beaucaire, jusqu’à In summo Pyreneo, identifié avec le col de Panissars, près de celui du Perthus. De Béziers à Nîmes, entre les étapes de Cessero, Saint-Thibery sur l’Hérault, et Forum Domitii, agglomération routière localisée à Montbazin, la voie publique, créée dès 118 avant notre ère, emprunte l’espace loupianais, à moins de trois kilomètres au nord du site de la villa.

Au passage d’un modeste cours d’eau, un oued encaissé dans un vallon, les ingénieurs romains ont remonté le niveau de la chaussée à l’aide d’un enrochement évitant ainsi une pente trop prononcée. Ils ont aménagé un ponceau pour franchir le ruisseau canalisé dans les matériaux accumulés. À ce point, se détache une voie secondaire, en direction du bassin versant occupé par la ferme du nouveau domaine. Dès le second quart du Ier siècle avant notre ère, des constructions de pierres et de terre sont implantées sur chaque rive du vallon et de par et d’autre du carrefour pour former un véritable hameau. L’activité de ses habitants est plutôt tournée vers l’artisanat, certainement vers les services aux voyageurs. L’abondance des monnaies, l’origine de ce numéraire, témoigneraient de la régularité et du volume des échanges.

Après l’abandon du site, durant le Haut-Empire, un chemin de desserte reliera la villa avec la voie publique. La découverte d’une borne portant la mention iter priv(atum), chemin privé, le confirme.

Médias

Document interactif - Le tracé de la voie Domitienne dans le secteur de l'étang de Thau

Le tracé de la voie Domitienne dans le secteur de l'étang de Thau

La voie est créée à la fin du IIe siècle avant notre ère, au moment de la fondation de la colonie de Narbonne. Sont figurés tous les sites du bassin de Thau occupés durant la période tardo-républicaine.
© I. Bermond, MCC-DRAC Languedoc-Roussillon
Document interactif - La voie Domitienne, encore présente dans le paysage moderne

La voie Domitienne, encore présente dans le paysage moderne

Sur de longs tronçons, la continuité du tracé de la voie romaine est encore bien perceptible dans le paysage moderne. Des opérations de fouille permettent de retrouver en quelques points l'aspect de la chaussée antique.
© Marc Lugand
Document interactif - La voie Domitienne

La voie Domitienne

Un chemin rural pérennise le tracé de la voie Domitienne.
© Marc Lugand