Une première ferme

La création d’une ferme, dans un bassin versant de quelque 200 hectares est l’un des signes tangibles de la constitution du domaine qui se confondrait avec l’unité paysagère la plus étendue de l’espace loupianais. Ces terres, exploitées depuis la Protohistoire certainement au bénéfice de l’agglomération toute proche de Mesua, peuvent faire l’objet de premiers investissements, avec la construction de champs et d’un parcellaire pour de nouvelles pratiques agricoles.

La ferme, mal conservée du fait des reconstructions postérieures, se présente comme un ensemble modeste d’environ 1500m2. Ses aménagements ne font pas appel à la pierre, mais se présentent comme des constructions légères, de bois et de terre. Les installations de stockage témoignent de la même simplicité de mise en œuvre, avec des silos souterrains creusés dans le sol et un grenier aérien sur poteaux. Des fossés délimiteraient la zone occupée, donnant ainsi un cadre à l’organisation lâche des constructions. On reconnaîtrait là les traits d’une ferme en enclos, une installation rurale typique des campagnes du Nord de la Gaule, mais attestée de façon de plus en plus fréquente dans le Midi romanisé. Occupée peut-être par des paysans dépendants, elle servirait de point d’appui pour l’exploitation de vastes surfaces cultivables, pour une de ces grandes propriétés constituées par l’élite gauloise favorisée par le nouveau pouvoir romain.

Médias

Document interactif - Mèze, une agglomération d'origine protohistorique

Mèze, une agglomération d'origine protohistorique

Le site, installé sur un escarpement qui domine l'étang de Thau, est identifié avec la Mesua des sources antiques. Dans la vieille ville, une occupation des Ve et IVe siècles avant notre ère est attestée et les témoignages sont bien plus nombreux pour la période gallo-romaine, même si l'on ne connaît pas l'organisation et le statut de cette agglomération.
© Sandra Lebrun, CCNBT
Document interactif - La ferme gallo-romaine précoce.

La ferme gallo-romaine précoce.

Vers le milieu du Ier siècle avant notre ère, une première ferme est implantée à l'emplacement de la future villa. Les reconstructions postérieures n'ont laissé subsister que quelques vestiges, comme des trous de poteaux, des silos excavés, un tronçon d'un grand fossé ou des traces de plantations.
© Ch. Pellecuer, MCC-DRAC Languedoc-Roussillon
Document interactif - Aquarelle du site de Jaux

Aquarelle du site de Jaux

Restitution d'une ferme en enclos en Gaule septentrionale à la fin de l'âge du Fer (Jaux/le Camp du Roy, Oise).
© Jean-Claude Blanchet

Plan d'évolution de l'occupation du site de Loupian


© Ch. Pellecuer, MCC-DRAC Languedoc-Roussillon
Document interactif - Une ferme en enclos dans le midi gaulois romanisé. Un site reconnu dans le département de l’Aude

Une ferme en enclos dans le midi gaulois romanisé. Un site reconnu dans le département de l’Aude


© Michel Passelac, CNRS-UMR 5140