La mosaïque E’ aux gaines d’acanthes

Chargement du panoramique...

Le tapis central de ce pavement d’abside est composé à l’aide de cercles tangents entouré d'une bordure traité en feuilles d’acanthes, relies entre eux par des motifs en forme de « diabolos » . Un enroulement végétal fait d'un rinceau de "gaines d'acanthe", adoptant la forme de cornes d’abondance, et composé depuis un canthare en position centrale occupe un bandeau qui marque le seuil de la pièce. Ici, le style est franchement aquitain : les motifs et leur traitement trouvent leur comparaison dans les mosaïques de Séviac, Valence sur Baïsse, Neyrac, Saint-Sever ou Pont d'Oly. A noter que l'abside est chauffée par un système d'hypocauste.

Document interactif - Mosaïque E' aux gaines d'acanthes

Mosaïque E' aux gaines d'acanthes

Médaillon décoré de deux vases
© Raymond Rogliano, sarl Mosaïque
Document interactif - Mosaïque E' aux gaines d'acanthes

Mosaïque E' aux gaines d'acanthes

Motif en forme de « diabolo » .
© Raymond Rogliano, sarl Mosaïque
Document interactif - Mosaïque E' aux gaines d'acanthes.

Mosaïque E' aux gaines d'acanthes.

Médaillon cerné d'une bordure de postes
© Raymond Rogliano, sarl Mosaïque
Document interactif - Mosaïque E' aux gaines d'acanthes.

Mosaïque E' aux gaines d'acanthes.

Motif de la gaine d'acanthe
© Raymond Rogliano, sarl Mosaïque