La mosaïque E aux arcades

Chargement du panoramique...

C'est la plus grande mosaïque de la villa (93 m²) et malheureusement une des plus endommagées. Le tapis central se présente sous la forme de quatre grandes arcades, organisée dans une composition dite en croix de U déterminant quatre carrés aux angles. Arbustes ou massifs végétaux occupent les espaces déterminés par cette représentation de pergola. Elle est cernée par les colonnes bariolées et arcades d’un portique abritant des canthares ou des motifs de cornes d’abondances et de coquilles Cette mosaïque n’est pas sans évoquer la cour à péristyle d’une villa et son jardin d’agrément, cadre de banquets à la belle saison. La grande unique cour de la résidence tardive de Loupian, du fait de fonctions multiples, n’offrait plus peut-être de telles possibilités. Les comparaisons les plus évidentes peuvent être faites avec les réalisations d’Aquitaine.

Document interactif - Mosaïque E aux arcades.

Mosaïque E aux arcades.

Arbre fruitier dans l'une des branches de la composition en croix de U
© Raymond Rogliano, sarl Mosaïque
Document interactif - Mosaïque E aux arcades

Mosaïque E aux arcades

Détail du panier de fruits.
© Raymond Rogliano, sarl Mosaïque
Document interactif - Mosaïque E aux arcades.

Mosaïque E aux arcades.

Canthare aux prampres
© Raymond Rogliano, sarl Mosaïque
Document interactif - Mosaïque E aux arcades

Mosaïque E aux arcades

Motif de corne d'abondance.
© Raymond Rogliano, sarl Mosaïque